Site d'astronomie amateur pour
débutants et confirmés

 

Présentation
Le site
Qui suis-je ?
Pour les débutants
Matériel
Pour observer
Observations
Principe général
Images
Images à la webcam
Images au reflex
Lecture
Livres
Liens
Forum
Contact
M'envoyer un mail
Livre d'or

 

 

Exemple 5: traitement d'une image du ciel profond en couleur.

Nous allons traiter des images de l'amas globulaire M3 (voir ici la photo finale correspondante).

Logiciels utilisés:

pour réaliser ce traitement, j'utilise en fait 3 logiciels:

- AVI2BMP: c'est un logiciel gratuit, disponible sur Internet à l'adresse suivante http://avi2bmp.free.fr , qui permet de décomposer un fichier AVI en images individuelles.

- IRIS: le logiciel gratuit de traitement des images astronomiques, pour faire l'essentiel du traitement.

- PAINT SHOP PRO: célèbre logiciel de création graphique, dont je me sers surtout pour fignoler l'image finale. Son utilisation n'est pas obligatoire !

Images de l'objet et images de "dark":

pour faire une image du ciel profond, il faut en fait deux sortes d'images:

- des images de l'objet lui-même (personnellement j'ai fait un film AVI de M3 de 79 images avec le logiciel K3 CCD Tools)

- des images de Dark: ce sont des images de "noir" faites avec les mêmes réglages que ceux du film précédent, obtenues en bouchant le téléscope. Elles vont servir à nettoyer les images de l'objet. Pour M3, j'ai fait un film AVI de 12 images. Pour plus de détail sur la réalisation d'un Dark, voir ici.

1) Préparation des images avec AVI2BMP:

on va se servir de ce logiciel afin de sélectionner manuellement les meilleures images du film de l'objet. Le but de cette opération est de faciliter le travail du logiciel IRIS, qui peut avoir des problèmes pour sélectionner et aligner des images du ciel profond de mauvaise qualité (et il y aura obligatoirement plusieurs images ratées étant donné les erreurs de suivi qu'entraînent des montures de débutant comme l'EQ3-2). On lance donc le logiciel AVI2BMP, on clique sur Ouvrir et on sélectionne le film de l'objet. Celui-ci est alors décomposé en images individuelles. On va ensuite cliquer sur le numéro de chaque image dans le volet de gauche puis, si la qualité de l'image est satisfaisante, on va la cocher en cliquant dans le petit carré correspondant. Pour M3, j'ai sélectionné les images sur lesquelles les étoiles de l'amas ont l'air d'être rondes.

Ceci fait, on clique sur le bouton Enreg. lot, on coche "Images marquées", on tape un nom dans la case "Préfix" (par exemple, M3...), on vérifie que la case "Répertoire" contient le nom du fichier de travail de IRIS, puis on peut cliquer sur OK.

A ce moment-là, toutes les images qu'on a cochées sont sauvegardées dans le répertoire de travail d'IRIS, au format BMP, sous les noms M31, M32, M33 etc... Dans mon exemple, j'ai sélectionné 42 images sur les 79 qui composaient mon film.

2) Préparation des images de Dark sous IRIS:

on lance maintenant le logiciel IRIS. Pour commencer, on va d'abord convertir le film qui contient les images du Dark. On va dans le menu fichier, on choisit Conversion AVI..., on va sur Sélectionner pour choisir le film sur son disque dur et on coche Couleur.

Très important : on tape obligatoirement r pour le nom du canal rouge, g pour le vert (green ...) et b pour le bleu (ceci afin de pouvoir utiliser les commandes IRIS qui traitent simultanément les trois plans couleurs). Enfin on clique sur Convertir.

Iris affiche un message et convertit le film en trois séries d'images. Dans mon exemple, j'obtiens trois séries de 12 images, appelées r1,r2...r12, g1,g2 ...g12, b1,b2...,b12.

Maintenant, on va créer nos images de Dark en tapant la commande T_Smedian2 dr dg db 12 dans la console d'IRIS. En gros, cette commande crée les trois couches couleurs (appelées dr, dg, db dans mon exemple) d'une image qui est une moyenne des 12 images du film (plus exactement une médiane, une révision de vos cours de maths s'impose si vous ne connaissez pas la différence...).

On peut vérifier l'image obtenue en tapant la commande TR dr dg db. On observe alors une image contenant des points colorées qui sont les défauts du capteur de la webcam qui apparaissent en longue pose, ainsi qu'un fond granuleux. C'est cette image qu'on va soustraire de nos images brutes de M3.

Suite